IRDPQ 12 Novembre 2014

Que cela nous soit profitable et grand bien nous fasse de partager notre vécu en tant que porteur d’implant cochléaire. Le cheminement de l’un ou de l’autre est unique mais il est pertinent de pouvoir échanger des mots sur la situation du moment pour solidifier la  confiance en soi. La moindre miette de progrès est importante à ingérer pour savourer la bonne communication.

   C’est : ce qui s’est passé le 12 novembre dernier à l’IRDPQ avec un petit groupe de gens en réadaptation. Si mes dix ans d’expérience vous ont été salutaires qu’on se le dise, de par l’invitation de madame Anne Rochefort psychologue de me joindre à vous fut pour moi, une occasion renouvelée d’apprécier encore et davantage ce cadeau de la vie qu’est l’implant cochléaire reçu un 29 janvier 2004.

Merci à vous messieurs dames d’avoir partagé un pan de votre vie avec autant d’émotions. Sachez qu’il est essentiel de vous accorder le temps nécessaire, laissez-vous guider en toute confiance par vos intervenants dans cette aventure cochléaire, ils ont de par leur expérience en tant que professionnel en la matière, une foule de stratégies pour vous faciliter l’apprentissage avec votre nouvelle technologie. Gardez foi en vos capacités dans la quête de votre autonomie par l’audition, l’avenir saura être garant de tous vos efforts conjugués.

 Bonne communication!

 Nicole Côté bénévole implantée

  

“Qu’importe la surdité de l’oreille quand l’esprit entend ?

La seule surdité, la vrai surdité, la surdité incurable, c’est celle de l’intelligence”  

-Victor Hugo-

 

Menu