Projets de recherches

 

La recherche clinique au Centre Québécois d’expertise en implant cochléaire :

Optimiser l’intervention par l’évaluation des bénéfices

Depuis sa création au milieu des années 1980, la recherche est au cœur des activités du Centre Québécois d’expertise en implant cochléaire. Sa dénomination première, soit le Programme Québécois pour la recherche sur l’implant cochléaire, démontre clairement l’importance de la recherche à une époque où la technologie de l’implant cochléaire transférait des laboratoires vers le milieu clinique. Au cours des trente années de son existence, le Centre Québécois d’expertise en implant cochléaire a multiplié et diversifié ses activités de recherche, mais toujours selon cette ligne directrice d’exploration des bénéfices cliniques de l’application de la technologie. La recherche est ainsi devenue multi-âge, multi-clientèle, multidisciplinaire et multi-technologie tout en conservant les spécificités qui distinguent le Centre des autres équipes internationales de recherche sur l’implant cochléaire. Ces spécificités se déclinent sur plusieurs niveaux, le premier étant évidemment la langue et la culture francophone, et plus spécifiquement franco-québécoise. Le modèle d’offre de services basé sur une approche inter, voire transdisciplinaire, sur tout le continuum de prise en charge, de la sélection à la réadaptation des candidats, constitue aussi une spécificité du Centre. L’offre de service se distingue aussi par des périodes intensives de programmation des implants et de prise en charge en réadaptation. Enfin, le Centre est un des quelques centres mondiaux qui offre les produits des quatre principaux manufacturiers d’implant, ce qui lui permet de développer une expertise élargie sur les technologies disponibles. En 2017, le Centre a mis sur pied le Laboratoire de recherche sur l’implant cochléaire et autres moyens technologiques de suppléance à la surdité afin de soutenir ses activités de recherche; ce laboratoire est installé à Québec à proximité des cliniciens du Centre d’expertise. 

Pour lire la présentation en entière : Cliquez ici ! 

François Bergeron Ph.D.

Audiologiste , Professeur titulaire, Programme de maîtrise en orthophonie
Directeur scientifique, Centre québécois d’expertise en implant cochléaire
Chercheur, Centre Interdisciplinaire de Recherche en Réadaptation et Intégration Sociale

Après avoir œuvré comme orthophoniste pendant 10 ans à l’Institut de réadaptation en déficience physique de Québec (IRDPQ, maintenant le CIUSSS de la Capitale Nationale), au programme en déficience auditive et implant cochléaire, elle a obtenu un doctorat en sciences biomédicales (orthophonie) à l’Université de Montréal.

Elle est actuellement professeure au département d’orthophonie de l’Université du Québec à Trois-Rivières et chercheure au Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation et intégration sociale (CIRRIS).

Parmi ses projets de recherche récents, on note une étude sur l’utilisation d’un journal de langage par les parents de jeunes enfants nouvellement porteurs d’un implant et une étude sur la communication et la participation sociale des enfants d’âge scolaire qui portent un ou deux implants.

Depuis les deux dernières années, elle est co-chercheure dans l’équipe DEPPI (Disability, Employment, and Public Policies Initiative) qui déploiera sous peu une large étude sur l’emploi des personnes ayant des incapacités. Actuellement, elle mène un projet subventionné par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada qui porte sur la communication au travail des personnes ayant une surdité, incluant des personnes qui ont reçu un implant cochléaire. Enfin, elle vient de publier un article scientifique sur les effets de l’âge à l’implantation sur la cognition et l’apprentissage.

Louise Duchesne, Ph.D.

Orthophoniste , Professeure Département d'orthophonie Université du Québec à Trois-Rivières , Chercheure Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation et intégration sociale (CIRRIS)

 Sujet : la communication en milieu de travail

Des chercheurs en orthophonie et en communication poursuivent un projet de recherche sur la communication des personnes sourdes et malentendantes en milieu de travail. Si vous avez une surdité depuis un très jeune âge (présente à la naissance ou apparue avant l’âge de 14 ans), vous êtes éligible à l’étude.

Si vous êtes intéressé :

 projet.travailetsurdite@gmail.com

 (418) 529-9141, poste 6119

 Sujet : Évaluer l’efficacité des systèmes de contrôle du bruit du processeur Naida CI Q90 d’Advanced Bionics

 

Ce projet de recherche vise à évaluer l’efficacité des systèmes de contrôle du bruit du processeur Naida CI Q90 d’Advanced Bionics dans des environnements sonores virtuels (système Immersion 360). En complément l’efficacité d’un appareillage CROS, soit mettant à contribution un second microphone sur l’oreille non implantée, sera aussi évaluée. 

 

Si vous êtes intéressé :

dominique.demers.2@ulaval.ca

– 418 529-9141 poste 4591

 

Menu